Danone : « l’alimentaire sera personnalisé via les objets connectés dans 8 à 10 ans » | La Revue du Digital

Danone : « l’alimentaire sera personnalisé via les objets connectés dans 8 à 10 ans » | La Revue du Digital.

Danone - BF

Nous n’en sommes qu’aux balbutiements des objets connectés. Les services apportant un véritable bénéfice au client à partir d’objets connectés n’arriveront que d’ici huit à dix ans. C’est ce que pense Alexis Thobellem, membre de l’équipe digitale de Danone, en charge des objets connectés et des médias sociaux. Il s’est exprimé lors d’une table ronde organisée à l’occasion du forum Netexplo, le 27 mars.

Fabrication personnalisée de l’alimentaire 

« Il y aura une fabrication du produit alimentaire à la maison à partir des données de santé captées via les objets connectés. On va vers une personnalisation du produit alimentaire » évoque Alexis Thobellem. « C’est un scénario possible dans les 8 à 10 ans qui viennent » prévient-il toutefois. Un scénario qui trouve déjà une forme de concrétisation avec les biscuits Oréo. « Oréo a montré il y a peu une machine qui fabrique des biscuits sur mesure via les messages reçus depuis Twitter, pour le goût et la couleur » ajoute-t-il.

La personnalisation sera l’étape aboutie des objets connectés. Pour l’heure, les objets connectés existants, tels que les bracelets qui mesurent les calories que l’on consomme ou le nombre de pas que l’on fait ne trouvent pas grâce auprès d’Alexis Thobellem.  « Les trackers actuels ne sont pas capables de traquer ce qui intéresse les gens c’est-à-dire la perte de masse graisseuse » pointe-t-il.

Les vrais trackers dans 1 an ou 2

Avant la personnalisation, il y aura une étape préalable. « Dans 1 an ou 2, les vrais trackers vont arriver, puis l’information va être gratuite. Et dans l’étape suivante, il y aura la connexion des objets avec la fabrication à la maison du produit alimentaire selon les données de santé ainsi captées. »

Sur cette voie des objets connectés et des données personnelles captées, les marques doivent protéger leurs clients.  « Les marques ont une responsabilité pédagogique sur les objets connectés » confirme Alexis Thobellem. En ce qui concerne la collecte des données, il estime que le contrat entre les deux parties va être plus clair. « Par exemple, on peut imaginer qu’il y aura deux versions du thermostat Nest de Google, une version gratuite et une version privée à 200 $ » conclut-il.

2013 Tech Trends – Frogdesign

5 décembre 2012

 Notes from the authors (www.frogdesign.com):  “Yes, it’s already that transitional time when our current year ends and another begins, and today and tomorrow are quickly changing hands. Rather than look back at significant trends of the past 366 days (2012 was a leap year, remember?), we asked a wide variety of technologists, designers, and strategists across frog’s studios around the world to take a look to the future. The near future, that is. “Near” in that 2013 is not only upon us, but also “near” in that these technologies are highly feasible, commercially viable, and are bubbling up to the surface of the global zeitgeist. We believe you’ll be hearing a lot more about these trends within the next 12 months, and possibly be experiencing them in some form, too. 


Here’s our second annual list of Tech Trend predictions for the coming year. There are 20 individual forecasts and, new for 2013, we’ve also related each prediction to larger waves in business, culture, and innovation.”

frog works with the world’s leading companies, helping them to design, engineer, and bring to market meaningful products and services. With an interdisciplinary team of more than 1,600 designers, strategists, and software engineers, frog delivers connected experiences that span multiple technologies, platforms, and media. frog works across a broad spectrum of industries, including consumer electronics, telecommunications, healthcare, energy, automotive, media, entertainment, education, finance, retail, and fashion. Clients include Disney, GE, HP, Intel, Microsoft, MTV, Qualcomm, Siemens, and many other Fortune 500 brands.