Le Figaro – Médias & Publicité : LinkedIn capitalise sur les données de ses utilisateurs 


Le Figaro – Médias & Publicité : LinkedIn capitalise sur les données de ses utilisateurs .

Par Marie-Catherine Beuth Mis à jour le 19/09/2011 à 08:04 | publié le 18/09/2011 à 07:48Réagir<!–

.

–>

Le siège de LinkedIn, au coeur de la Silicon Valley.
Le siège de LinkedIn, au coeur de la Silicon Valley.Crédits photo : Paul Sakuma/AP
Le siège de Google, l’immense Googleplex, n’est qu’à dix minutes à pied. Comme tant d’autres géants technologiques, LinkedIn a élu domicile au cœur de la Silicon Valley, à Mountain View. Ce réseau social, résolument tourné vers un usage professionnel, propose à ses utilisateurs de retrouver sur Internet ce qui fait le succès de la Silicon Valley: beaucoup de relationnel et l’accès à des expertises qui sont souvent externes à leur entreprise.

Pour l’entreprise LinkedIn, la proximité des plus gros acteurs d’Internet et des technologies doit aussi rappeler sa filiation et son ancrage technologique. Une particularité sur laquelle repose son modèle économique. «Ce que je souhaitais, c’est initier le changement dans le monde, raconte aujourd’hui Reid Hoffman, le cofondateur et président exécutif de LinkedIn. À l’été 2006, j’ai réalisé que le modèle économique était défini et stable. Étant profitable, LinkedIn était viable et pouvait vivre pour toujours.»

Coté en Bourse depuis fin mai 2011, LinkedIn a dégagé un bénéfice net de 6,6 millions de dollars sur 215 millions de dollars de chiffre d’affaires. Ce dernier est généré par trois activités : la vente d’abonnements premium aux internautes (20%), la publicité et le marketing (32% des revenus) et la commercialisation de solutions de recrutement (48%). Au cours des six premiers mois de l’année, cette dernière activité a connu la plus forte progression: +172 % de croissance.

«Un portefeuille d’activités équilibré»

Alors que les projets d’introduction en Bourse de plusieurs réseaux sociaux ont fait miroiter le spectre d’une nouvelle bulle, LinkedIn s’attache au contraire à prouver que son modèle économique est solide. «Nous avons un portefeuille d’activités équilibré. Les solutions de recrutement progressent le plus vite, mais les services marketing et les abonnements connaissent aussi une croissance forte et sont faciles à déployer plus largement, explique Jeff Weiner, directeur général de LinkedIn au Figaro. Notre plate-forme pourrait se permettre d’autres modèles économiques, mais nous voulons nous concentrer sur ce que nous faisons. Ce qui est réellement unique dans notre modèle, c’est que, pour la première fois, les entreprises peuvent accéder à un nombre important de candidats passifs. Ce modèle basé sur les professionnels en activité qui ne sont pas à la recherche d’un emploi est réellement unique. Désormais, on peut mettre en relation les talents avec les opportunités.»

Cette mise en relation repose sur le traitement des données collectées par LinkedIn et les algorithmes mis au point pour permettre aux recruteurs de trouver les profils qu’ils cherchent parmi les 120 millions de membres inscrits sur le site. «Notre mission est d’offrir de la valeur aux professionnels du monde entier, poursuit Jeff Weiner. Cela passe par leur identité professionnelle, de la business intelligence et un accès universel -notamment par le mobile. Notre technologie sert à soutenir cette proposition de valeur. Nous avons des infrastructures de données robustes et déployables sur lesquelles nous avons pu construire notre moteur de recommandation pour annonceurs et recruteurs. Nous disposons aussi d’un algorithme de mise en relation que l’on déploie à l’échelle mondiale. Enfin nos data centers tournent 24 heures sur 24. Et nous continuons d’investir.»

Au cours des douze derniers mois, LinkedIn a ainsi proposé de nombreux nouveaux services à ses utilisateurs, comme le bouton «postuler avec LinkedIn», LinkedIn Today, Skills… «Nous avons toujours innové mais le rythme s’est accéléré grâce à nos équipes et parce que nous déployons notre feuille de route», note Jeff Weiner, qui se défend d’avoir aussi réagi à une concurrence toujours plus vive dans le monde des réseaux sociaux.

Nouvelles acquisitions

Cette accélération passera également par de nouvelles acquisitions, pour lesquelles la cotation en Bourse offre désormais d’intéressantes monnaie d’échange. «Nous cherchons des actifs dans les technologies et des talents. Notre feuille de route s’accélère, car le temps pour entrer sur le marché et la rapidité comptent de plus en plus sur le marché de l’Internet grand public.» LinkedIn a précédemment investi dans mSpoke, un outil de recommandation, et dans CardMunch, qui permet de scanner des cartes de visite.

«Nous sommes attentifs au mobile, précise Jeff Weiner. Les scientifiques qui traitent des données sont aussi en train de gagner en valeur.» À l’inverse d’un Viadeo, qui s’est développé géographiquement par rachats, LinkedIn entend poursuivre sa croissance internationale de manière organique.

«Plus il y a d’incertitude, plus les utilisateurs se tournent vers nous. Pour nos clients entreprises, c’est a fortiori quand les budgets sont réduits qu’il est important de trouver les meilleurs profils et opportunités», analyse Jeff Weiner. Pour LinkedIn, cette année sera donc dédiée à l’investissement dans ses ressources technologiques et commerciales.

LIRE AUSSI:

» INTERVIEW – Reid Hoffman : «Les réseaux sociaux vont changer le monde»

About these ads

Hugues Rey. 20 années de passion et d'expérience dans le monde des agences médias et digitales. Hugues started his career in 1992 at Mindshare, where he morphed from a TV buyer into Head of Research. He moved to Initiative (Media agency) in 1998 where, after 2 years of leads in the R&D Department, he set up the digital planning and buying unit: FastBridge. His next move, in 2007, was internal in the IPG Group: Head of Digital Europe – Middle East – Africa. He finally joined Havas Media in 2010 as CEO. Hugues was from 1999 to 2011 Chairman of the Internet Comite of the CIM (Centre d’Information sur les Medias). He is now Charirman of the TV Comite. He is also founding father, Past-President & member of the board of the IAB Belgian Chapter. As from november 2012, Hugues is also president of the United Media Agencies (UMA). Hugues gives frequent lecture at  Belgian universities & schools. In 2012, he started a full week of lecture about Digital Communication in Saigon City (Vietnam). Moreover, International conferences speeches is one of his hobbies.

Tagged with: , ,
Posted in Social Media

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 2,657 other followers

AMMA AWARDS 2013
Gala & Party - ImagibraineApril 24th, 2014
6 days to go.
Categories
IAB Atelier Advanced – Online Video
4.45 pm: What’s the future of video? – Hugues Rey (Havas Media)May 6th, 2014
18 days to go.
Iamabridge Community
  • An error has occurred; the feed is probably down. Try again later.
  • Nielsen TV: Every Day Counts in Radio December 30, 2013
  • Inflation in Ireland: Higher Food Prices Could Mean Fewer Indulgences December 30, 2013
  • Selling Online, Promoting Offline in Italy December 26, 2013
  • Handicapping the Impact of Christmas Music on December Radio December 24, 2013
  • Then and Now: A Look at How Australia’s Connected Consumers Have Changed December 23, 2013
  • An error has occurred; the feed is probably down. Try again later.
  • Article: Italy’s Smartphone ‘Second Screeners’ Visit Social Networks While Watching TV April 18, 2014
    Checking in on social sites is the most popular TV-related activity among smartphone users in Italy. And more than half of those who access social networks while viewing television click on ads there.
  • Article: What Is the Future of Proximity Marketing? April 18, 2014
    Proximity marketing isn’t new, but according to a new eMarketer report, the field is still new enough to make it extremely difficult to forecast. The only thing that everyone agrees on is that retailer uptake of new platforms will be limited to small-scale tests in 2014. Beyond that, opinions are split, with some expecting proximity platforms to transform co […]
  • Article: CMO One-to-One: Taco Bell’s Secret Sauce Might Just Be Mobile Marketing April 18, 2014
    Chris Brandt, CMO at Taco Bell, is calling the quick-service restaurant’s new breakfast items “innovation with a twist on the familiar.” That’s his plan in marketing too, by using Instagram and soon rolling out a mobile ordering app.
  • Article: Google’s Search Revenues Shift April 17, 2014
    Marketers are finding that Google’s Product Listing Ads (PLAs) perform better than regular paid search campaigns. As a result, they’re moving ad dollars from general paid search budgets toward PLA spending.
  • Article: UK Key Trends for 2014: Big Data—Much Talk, Little Action? April 17, 2014
    The notion of big data is a major challenge for UK advertisers, according to a new eMarketer report. The prospect of capitalizing on the mountains of digitally collected data available is compelling. But what data is most important, and how should it be analyzed? Many UK firms are taking some steps to master this, but it’s a slow process that demands time, m […]
About myself


"I am a bridge" is my personal blog project where I share some news around my professional environement.

Keywords are mash-up, ethic, mobile, technology, cross-over, social network, advertising, marketing, POE, …

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 2,657 other followers

%d bloggers like this: