Google étudie l’influence du contexte sur la perception des publicités sur smartphones – JDN Média


Google étudie l’influence du contexte sur la perception des publicités sur smartphones – JDN Média.

Le fait d’être chez soi ou entouré de sa famille joue un rôle sur la perception et l’efficacité de la vidéo publicitaire

Google/YouTube présente aujourd’hui, au Printemps des Etudes, les résultats d’une étude sur le contexte de réception d’une vidéo et son influence sur la perception de la publicité, réalisée en collaboration avec iligo et MRL.
Près de 300 utilisateurs réguliers de YouTube ont été interrogés via leur smartphone suite à leur exposition à une vidéo publicitaire.
Premier enseignement : l’agrément de la publicité est directement corrélé à l’adéquation de cette publicité avec les contenus audiovisuels visionnés, comme le montre le graphique ci-dessous.

google
Adéquation entre contenu publicitaire et vidéo © Google

Deuxième enseignement de l’étude : le fait d’être chez soi ou entouré de sa famille joue un rôle sur la perception et l’efficacité de la vidéo publicitaire. En moyenne, les vidéos regardées avec ses enfants ou son conjoint sont notées 7,5 sur10, vs 7,3/10 si elles sont regardées seul et 7,1/10 avec une autrepersonne. Les vidéos visionnées chez soi recueillent une note de7,4 sur 10 versus 7 sur 10 à l’extérieur de chez soi. De plus, les niveaux d’intentions mesurés dans l’étude sont supérieurs quand les expositions sont réalisées chez soi : 63% d’intention de renseignement et 40% de considération de la marque en cas d’achat, vs 59% et 38% à l’extérieur de chez soi.

29% des expositions étudiées ont été réalisées en compagnie d’autres personnes : 13% avec son conjoint, 11% avec son/ses enfant(s), 8% avec quelqu’un d’autre.
83% des vidéos vues l’ont été chez soi, dont 51% dans le salon, 22% dans la chambre et 10% dans d’autres pièces, 11% ont été vues sur le lieu de travail et 6% en mobilité.
Les 291 répondants sont des utilisateurs fréquents de YouTube (plus de 3 fois par semaine). 19 vidéos publicitaires ont été étudiées dans un contexte réel de réception. Au total, 1 925 expositions ont été analysées, dont 1 036 en première exposition, 549 en deuxième et 340 en troisième.

 

L’enquête a été réalisée avec mobiligo, une plateforme d’interrogation sur smartphones, et avec les technologies d’audio matching de MRL afin de recueillir le contexte réel d’exposition. Le système de MRL se base sur une application, téléchargée par les participants sur Google Play, qui détecte l’exposition à certains sons dans l’environnement du panéliste.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s