L’industrie mondiale des médias et des loisirs: 5% de croissance par an d’ici 2018


Paris, 4 juin 2014 (AFP)

 L’industrie mondiale des médias et des loisirs devrait croître de 5% par an en moyenne d’ici 2018, tirée par les revenus de la publicité dans le numérique, selon une étude du cabinet PriceWaterhouseCooper (PwC) publiée mercredi.

Ce marché mondial devrait ainsi passer de 1.281 milliards d’euros en 2013 à 1.632 milliards en 2018, alors que la croissance du secteur n’atteindra que 3% par an en France, selon les conclusions de la 15e édition de l’étude “Global Entertainment and Media Outlook” de PwC portant sur 2013-2018.

“Les dépenses totales du marché sur le numérique (excluant l’accès à internet) devraient progresser de 12,2% en moyenne par an” sur cette période, “et représenter 65% de la croissance du marché”, indique PwC.

Mais la publicité générera une part croissante des revenus dans le numérique, alors que la consommation en ligne reste difficile à monétiser.

Grâce notamment au développement de l’internet mobile, la publicité numérique va croître à un rythme de 10,7% par an, contre une croissance des revenus publicitaires totaux de 4,4% sur la période étudiée.

En 2018, “la publicité numérique sera prête à dépasser la pub TV”, prédit PwC. Si en 2009, la pub TV représentait le double de la pub numérique, elle n’aura plus que 20 milliards de dollars d’avance sur elle en 2018.

“Comme dans toute révolution industrielle, il va falloir beaucoup de temps pour identifier les nouveaux usages qui vont découler de la rupture numérique et pour inventer le mode de monétisation adéquat assurant la pérennité de ces nouveaux usages à terme”, indique Vincent Teulade, directeur au département Stratégie de PwC, spécialiste des médias.

L’étude réalisée dans 54 pays, montre que 9 pays émergents contribueront de plus en plus à la croissance du secteur: la Chine, le Brésil, la Russie, l’Inde, le Mexique, l’Afrique du sud, la Turquie, l’Argentine et l’Indonésie. Ils devraient représenter près de 22% du marché mondial en 2018, contre 12,4% en 2009.

En France, la croissance (+3% par an en moyenne) sera principalement portée par la publicité sur internet, aidée par le développement des supports vidéo numériques (VOD, streaming…), la montée des jeux en ligne et la croissance toujours soutenue des accès internet, alors que la presse et l’édition devraient continuer de souffrir.

Le marché de la publicité devrait enregistrer une croissance de 3% par an. “Comme en 2012, le marché de la publicité TV a baissé en 2013 (-4,1%) et devrait continuer de décroître en 2014, avant un retour à la croissance attendu en 2015 (environ 2%)”, détaille PwC.

La pub sur internet, devrait, elle, progresser de 8,7% par an d’ici 2018.

Toujours en France, le marché de la télévision et de la vidéo est contraint de s’adapter rapidement à la transformation numérique. “Contrairement à d’autres pays comme les USA ou la Grande-Bretagne où la croissance du numérique et plus spécifiquement celle de la SVoD (vidéo à la demande par abonnement) contrebalancent la baisse des ventes de DVD, le marché global de la vidéo en France devrait continuer à baisser – la réglementation française en matière de chronologie des médias limitant l’attractivité des offres de VoD par abonnement actuelles”, observe Vincent Teulade.

Le marché du livre numérique devrait enfin décoller, pour représenter 21% du marché de l’édition grand public en 2018 (contre 8% en 2013).

Le marché des jeux vidéo devrait progresser de 4,4% par an sur la période à plus de 3 milliards d’euros en 2018, principalement porté par les jeux en ligne et sur mobile.

En revanche le marché de la musique devrait rester stable (+ 0,5% de croissance annuelle) dans l’Hexagone.

La presse quotidienne française devrait voir ses revenus continuer à reculer de près de 2% par an. En 2018, les ventes numériques pourraient représenter 15% du total, contre 5% en 2013. Seul le marché des magazines progressera légèrement, grâce au digital.

© 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s