Source: AFP

“La télé ? Un iPad géant où Netflix, beIN Sports et Canal+ se battent pour votre temps” – Le Point.

Le patron et fondateur de Netflix, qui lance sa plateforme de vidéos illimitées en France ce lundi, raconte la télévision de demain. Interview.

“Imaginez la télévision comme un iPad géant où les applications Netflix, beIN Sports et Canal+ se battent pour votre temps”, raconte le patron et fondateur de l’américain Netflix Reed Hastingsqui lance sa plateforme de vidéos illimitées lundi en France, avant cinq autres pays européens cette semaine.

Quel est votre objectif sur le marché français ? Ne risque-t-il pas d’y avoir une déception pour ceux qui s’attendent à trouver sur Netflix des films récents ?

Reed Hastings : Sur le long terme, dans cinq à dix ans, nous visons un tiers des foyers français abonnés à Netflix, comme c’est le cas aux États-Unis. Mais à court terme, durant la première année, la réputation sera notre priorité. Arriverons-nous à avoir une bonne réputation auprès des utilisateurs français grâce au service que nous offrons ? Le travail sur la plateforme, la qualité et la définition, la sélection, la facilité d’utilisation… La clé d’un succès sur le long terme, c’est la première année. Sans se focaliser sur le nombre d’abonnés, mais sur leur satisfaction. Sur Netflix, nous proposons des nouvelles séries originales et en provenance du monde entier, mais, en France, nous sommes tenus par la chronologie des médias (qui empêche les services de vidéo à la demande par abonnement, comme Netflix, de diffuser des films sortis au cinéma il y a moins de 36 mois, NDLR) qui nous empêche d’avoir des films récents. Il n’y a rien que nous puissions y faire. Les gens veulent avoir accès à tout, mais chaque pays a ses propres lois. En Belgique, en Allemagne ou aux Pays-Bas, nous pouvons diffuser des films récents. Je ne pense pas que nous aurons un jour un impact sur la chronologie des médias, seuls les consommateurs français pourront un jour en avoir un. Le danger, c’est que, sans cette évolution, le piratage va continuer de croître. Au Canada, depuis notre arrivée, nous avons observé une baisse du piratage, comme sur BitTorrent, qui est passé de 30 % à 10 % du trafic sur Internet. Le piratage est notre plus grand concurrent.

Après cette étape d’expansion européenne, quels sont les plans pour Netflix ? Pour maintenir vos prix bas, ne devez-vous pas accroître en permanence le nombre de vos utilisateurs ?

Cette semaine, nous allons lancer Netflix en Allemagne, en Belgique, en Suisse, en Autriche et au Luxembourg. L’année prochaine, nous allons probablement continuer à nous étendre en Europe. Nous allons aussi commencer à regarder le marché asiatique. Nous voulons que Netflix soit disponible pour tout un chacun, partout dans le monde. Quand nous produisons une série comme Marseille (la série française attendue pour 2015, NDLR) ou Orange Is the New Black, ça devient accessible à tout le monde au même moment. Il n’y a pas de chronologie des médias ou de fenêtre diffusion avec nos propres séries. C’est vrai qu’avec nos prix bas nous devons continuer de nous développer. C’est pourquoi nous nous concentrons là-dessus. Et avec nos prix bas et le mois d’essai gratuit, tout le monde peut nous rejoindre facilement.

Quelle est votre vision de la télévision du futur ? Les cinémas existeront-ils encore dans 20 ans ?

Oui. Je pense que les cinémas sont comme les restaurants : un endroit où aller pour s’amuser. Vous pouvez toujours cuisiner à la maison, mais vous aimez sortir aussi ! Aller dans un cinéma est une vraie expérience, c’est un endroit fabuleux pour se détendre, tout comme les restaurants. À la maison, imaginez la télévision comme un iPad géant où les applications Netflix, beIN Sports et Canal+ se battent pour votre temps, innovent et sont régulièrement mises à jour, comme les applications sur votre téléphone. Téléphones, tablettes et télévisions : trois écrans, mais avec un seul usage et des applications.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s