Le nombre d’annonces Airbnb a doublé en Belgique en un an – 7SUR7.be


Le site de partage de logement Airbnb a doublé son nombre d’annonces en Belgique au cours des 12 derniers mois, a-t-il indiqué mercredi au cours d’une conférence de presse à Bruxelles. L’idée d’arrondir ses fins de mois tout en partageant ses conseils aux voyageurs séduit particulièrement les belges. Sur les deux millions d’annonces issues de 190 pays, 10.400 sont aujourd’hui belges, soit deux foi

Source: Le nombre d’annonces Airbnb a doublé en Belgique en un an – 7SUR7.be

Sur les deux millions d’annonces issues de 190 pays, 10.400 sont aujourd’hui belges, soit deux fois plus que l’an dernier. Concrètement, on retrouve 5.500 offres de logements à Bruxelles, 3.600 en Flandre et 1.400 en Wallonie.

Sans surprise, c’est la capitale qui attire le plus de visiteurs. De septembre à août dernier, quelque 176.500 touristes y ont séjourné dans des logements Airbnb, pour un total de 350.700 dans tout le plat pays (34.800 en Wallonie et 139.300 en Flandre). Parallèlement, quelque 434.000 Belges ont également fait appel à ce partage de logements pour leurs séjours à l’étranger.

C’est à Bruxelles qu’on dénombre le plus de nuitées moyennes par logement avec 39 unités, vient ensuite la Flandre (36) et finalement la Wallonie et ses 25 nuitées. Les touristes belges sont plus rares dans la capitale (12%) et au nord du pays (4%) qu’au sud (28%). En règle générale, les visiteurs sont principalement européens (80%) et nord-américains (12%).

Une fiscalité compliquée
Avec une moyenne de 70 à 80 euros par nuit, l’hôte belge peut se faire quelque 2.300 euros par an, déclarés ou non. La fiscalité dans les régions est jugée trop compliquée par Philippe Coulon, responsable Airbnb pour la Belgique, qui estime qu’il en est de la responsabilité des personnes mettant leur logement en location. “Il n’y a aucune obligation sur le site”, confirme Nicolas Ferrary, du bureau parisien. “On en parle de plus en plus et la question de la fiscalité donne de la légitimité au système”, estime-t-il en précisant qu’Airbnb est prête à participer aux discussions.

Un financement par commissions pour l’entreprise
De son côté, l’ancienne start-up, qui emploie plusieurs centaines de personnes en Europe, dont 25 pour la France et la Belgique, se finance par commissions. Elle empoche 3% auprès de l’hôte et de 6 à 12% auprès du voyageur. Si Airbnb refuse de communiquer sur son chiffre d’affaires, il pourrait avoisiner les 900 millions de dollars en 2015, selon le Wall Street Journal.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s