La perception de l’ordinateur à travers l’histoire du cinéma – SciencePost


 

Source: La perception de l’ordinateur à travers l’histoire du cinéma – SciencePost

De la machine à écrire d’autrefois à l’intelligence artificielle de demain, en passant par le minitel et le PC mastodonte, l’évolution de l’ordinateur est fulgurante. Depuis l’avènement du Web 2.0, Internet est devenu une plateforme gigantesque où il est devenu simple de créer son propre blog – avec 1and1.fr par exemple – et de diffuser librement ses opinions. Le Web 3.0 évolue en fonction de l’utilisateur et le Web 4.0, à la limite de la Science-Fiction, annonce Internet comme une entité omniprésente et intelligente. Le cinéma évolue en ce sens et montre avec réalisme ou avant-gardisme le rôle de l’ordinateur dans notre société et notamment dans le futur : outil usuel de communication et de rencontres, cible du cyber terrorisme ou machine séduisante et monstrueuse, il terrifie et fascine à la fois.

Une intelligence artificielle diabolique et charmeuse

L’ordinateur a ici une entité particulière et autonome et si elle est construite par l’Homme, elle n’en est pas moins troublante car à la limite entre l’humain et le robot. Le film Her (2014) par exemple met en scène un programme informatique intelligent qui démontre à quel point la technologie isole les hommes les uns des autres et les garde dans une bulle illusoire.

Bien sûr, on peut également nommer tous les films de robots qui sont finalement des ordinateurs améliorés et où la domination des machines sur l’homme est redoutée : Terminator (1984), IA (2001), Blade Runner(1982), Matrix (1999), Ex Machina (2015), etc. Déjà dans les années 20, le robot Maria de Metropolis (1927), véritable leurre, fascinait les spectateurs avec son charme résolument diabolique et trompeur. Ici la machine monstrueuse est située sous la ville et fonctionne grâce à une main d’œuvre appartenant aux classes les plus pauvres.

L’ordinateur crée des tendances et des relations humaines !

L’ordinateur fait désormais partie intégrante de l’univers de la télévision comme simple outil de travail ou de communication. Certains films ont d’ailleurs étudié plus particulièrement la rencontre amoureuse sur Internet qui a connu un véritable boom dans le début des années 2000. Chercher le garçon (2012) et Vous avez un message (1998) sont de véritables films sociologiques. Dans ces deux mélo, l’ordinateur est plutôt un élément positif et provoque la rencontre ainsi que le contact social.

Par ailleurs, la mode des geek est également apparue vers les années 2000, notamment avec la série Big Bang Theorie (2007). Si le geek était autrefois le mouton noir de sa classe, l’infréquentable, il gagne aujourd’hui en notoriété, notamment depuis qu’Internet fait acte d’omniprésence dans nos vies. La mode geek a la cote !

Un espace de jeu pour les pirates informatiques

Les derniers films en date parlent d’un tout autre sujet lié à l’informatique et fortement à l’actualité. Ils nous dévoilent un univers fascinant : celui des hackers. Ainsi le dernier film de la saga Die Hard Retour en enfer(2007) tout comme Black Hat (2015) nous prévoient des catastrophes mondiales causées par des piratages informatiques. Le film allemand Who am I (2014), de son côté, nous plonge dans la peau d’un génie de l’informatique atteint de troubles psychiques.

Pour en savoir plus sur le sujet, écoutez cette émission très intéressante de France Culture : « Les ordinateurs et l’informatique au cinéma« .