Source: #TechTrends : Blockchain, IoT, VR…Huit tendances qui accompagnent la transformation numérique en 2016 – Maddyness

 

Deloitte revient, pour la quatrième année consécutive, sur les huit tendances et mutations technologiques qui impacteront nos organisations d’ici les deux prochaines années. Au programme : IoT, blockchain, ou encore réalité virtuelle.

Deloitte apporte chaque année, dans son étude « Tech Trends », un éclairage sur les mutations technologiques susceptibles d’avoir un impact significatif sur les entreprises d’ici les deux prochaines années. Après s’être intéressé à la fusion du business et de l’IT en 2015, le cabinet se penche cette année sur la blockchain et des objets connectés.

Et c’est huit tendances et mutations technologiques qui auront, selon Deloitte, un impact sur les organisations dans les 24 prochains mois. Une liste que le cabinet a établi en s’appuyant sur des retours de clients sur leurs priorités et investissements actuels et futurs, des points de vue d’acteurs issus de l’industrie ou du monde universitaire, mais également sur des recherches d’analystes et de groupes de réflexion sur les technologies et des exemples recueillis au sein du réseau d’experts Deloitte.

Les 8 tendances technologiques retenues par Deloitte :

“Right Speed IT” : une réactivité adaptée aux enjeux métiers

De nombreuses organisations informatiques évoluent aujourd’hui au-delà des seuls cycles de développement traditionnels en y ajoutant des cycles courts. Pourtant, certains CIO ont parfois besoin de se positionner entre ces deux extrêmes. Un écartdifficile à combler. Il s’agit aujourd’hui de pouvoir garantir une réactivité adaptée aux enjeux du métier, en réalisant des investissements ciblés sur leurs processus, leurs technologies ou encore leurs talents, afin de re-concevoir les métiers de l’informatique. 

Des opportunités business dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée 

Le potentiel de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée c’est plus à prouver. Ces deux tendances représentent aujourd’hui un enjeu majeur pour les entreprises, dont les capacités pourraient remodeler entièrement le rôle de l’individu au sein de son environnement de travail. Un impact qui se fait déjà ressentir dans des domaines tels que la communication et la collaboration, la formation et la simulation, le service client, mais aussi dans la réinvention de l’expérience collaborateur et client. 

vr

Objets connectés : de nouveaux enjeux métiers

Les organisations avant-gardistes se concentrent aujourd’hui davantage sur le développement d’approches audacieuses autour de la gestion des données , en tirant parti des infrastructures IoT existantes. L’objectif : développer de nouveaux modèles économiques dédiés par exemple à la stimulation de la production alimentaire, la réduction des émissions de carbone,  ou encore la transformation des services de santé. Les organisations pourront élever leur stratégie IoT en passant de la simple collecte des données à la mise en action de celles-ci.

Blockchain : la démocratisation de la confiance

La confiance est un élément fondamental de l’entreprise. Pourtant, son maintien, à travers une économie mondiale qui devient de plus en plus digitale, est coûteux, prend du temps et, dans de nombreux cas, inefficace. Certaines organisations cherchent à comprendre comment la blockchain, l’épine dorsale du bitcoin, pourrait fournir une alternative crédible à l’infrastructure procédurale, organisationnelle et technologique indispensable au maintien de la confiance à l’échelle institutionnelle. Ces travaux exploratoires en sont encore à un stade primaire ; toutefois, leurs conséquences pourraient être profondes. De la même manière qu’internet a révolutionné la communication, la blockchain pourrait transformer la façon de gérer les transactions, les contrats, et plus généralement le concept de confiance. 

Industrialized Analytics : du « Data Lab » à la « Data Fabric »

Les données font partie des composantes fondamentales de la transformation numérique. Pour réaliser le plein potentiel de ces données, les entreprises doivent adopter de nouvelles approches. Ce n’est qu’en industrialisant leur approche que les entreprises deviendront capables de définir et de piloter leur stratégie métier, en exploitant pleinement les masses de données à leur disposition, développant ainsi une meilleure conscience d’elles-mêmes et de leur environnement.

analytics

Reimagining Core Systems : donner un nouveau souffle au cœur de l’entreprise

Face à la transformation accélérée des métiers, l’ensemble du système d’information doit évoluer au même rythme et en profondeur. Les applications cœur de métier, qui supportent des processus clés des entreprises doivent ainsi évoluer pour que la transformation se fasse sans se limiter aux seuls changements d’interfaces, et pour permettre par exemple une véritable expérience utilisateur. En réponse aux nouveaux enjeux d’ouverture et de flexibilité du système d’information, les entreprises développent aujourd’hui des stratégies autour de 5 approches : l’évolution des plateformes, la revitalisation, la remédiation, la refonte et l’immobilisme.

Plateformes autonomes : quand l’infrastructure devient code

En s’appuyant sur la virtualisation et le DevOps, deux piliers devenus matures, le nouvel enjeu des organisations est d’automatiser et de mieux coordonner les capacités. Et c’est pour cette raison que les entreprises développement aujourd’hui des stratégies afin de réimaginer leurs systèmes de base, afin de gérer des ressources dynamiquement et assurer l’intégration et l’orchestration des activités nécessaires du développement à l’exploitation des solutions IT. 

RSE : vers une transformation digitale

L’impact social est un sujet important, qui va bien au-delà du domaine de l’IT. Le nouveau défi des entreprises est aujourd’hui de trouver des façons de concevoir des modèles qui peuvent entraîner un impact social positif l’impact. Toutefois, définir le rôle que jouent ou peuvent jouer les technologies émergentes dans les programmes de RSE (responsabilité sociétale d’entreprise) est la responsabilité des dirigeants IT, en particulier du DSI. 

rse transfo digitale

“ Dans un contexte de changement permanent, les organisations qui arriveront à mettre à profit les tendances technologiques auront l’opportunité de se transformer et de réinventer leurs produits et services “

Henri Pidault, Chief Technology Officer Deloitte

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s