Source: WWDC Apple : l’art de la communication

Jean-Charles Clément , stratégic technologist chez Havas Media Group passe la semaine à la conférence des développeurs d’Apple. Il nous raconte son expérience

Nous voici donc au deuxième jour de la WWDC d’Apple qui marque le dernier rendez-vous de l’année entre GAFA et développeurs. Les annonces en matière d’intelligence artificielle, de réalité virtuelle et de réalité augmentée ont été particulièrement nombreuses cette année. Il est toutefois intéressant de noter les différences de communication entre les grands éditeurs américains.

Cette année, à l’occasion de la conférence F8, Marc Zuckerberg est parti du matériel et plus précisément de l’appareil photo pour introduire une nouvelle approche de réalité augmentée ubiquitaire. Chez Amazon, l’AWS Summit a mis Alexa au cœur de nouvelles fonctionnalités cloud. Du côté de Microsoft, la conférence Build a été axée sur les nouvelles possibilités d’Azure en matière d’intelligence artificielle. Lors de la Google I/O, Sundar Pichai a souligné le passage de son entreprise d’une stratégie mobile first vers une stratégie centrée sur l’intelligence artificielle. Enfin, pour ce qui est d’Apple, les termes intelligence artificielle et algorithmes semblent avoir été bannis du jargon des équipes de Tim Cook. D’autre part, les communications sont toujours centrées sur usages et expérience utilisateur avant de s’intéresser aux détails techniques. La conférence de ce début de semaine n’a pas dérogé à la règle.

Pour présenter les fonctionnalités tant attendues de réalité augmentée, Tim Cook ne s’est pas attardé sur la technologie, il a préféré présenter l’iPhone et ARKit comme la plus vaste plateforme de réalité augmenté. Il a ensuite indiqué que Pokémon Go supportera prochainement ARKit afin d’obtenir un meilleur rendu. On ne parle donc pas de projet comme Google avec Tango mais directement de cas d’usages concrets. Mais Apple c’est aussi la culture du secret et donc du silence. Rien n’a été évoqué sur l’iPhone. Toutes les démonstrations ont été réalisées sur iPad. Le prochain smartphone de la société de Cuppertino serait pourtant une plateforme idéale pour la réalité augmentée.

En matière de réalité virtuelle, aucune annonce n’a été faite sur du matériel. MacOS High Sierra et les nouveaux iMac Pro semblent toutefois ouvrir la voie sans le dire. La société a ainsi travaillé dans plusieurs domaines associés : que ce soit sur les moteurs de rendu 3D avec Unreal, Unity, Steam VR ou encore en matière de traitement du son spatialisé avec la nouvelle intégration du format Ambisonic.

Chez Apple, les buzz words sont proscrits. C’est ainsi que les termes intelligence artificielle et algorithmes n’ont pas été utilisés de toute la conférence. La dénomination machine learning a été préférée et fait désormais partie d’une bibliothèque dédiée nommée Core ML.

Si les innovations sont parfois à la traîne chez Apple, la société de Tim Cook excelle toujours dans la maîtrise de sa communication. Toute information est minutieusement réfléchie et ce n’est pas les quelques fuites en amont de la conférence qui vont faire des vagues chez le géant de Cuppertino.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s