Microsoft investit un milliard de dollars dans une IA qui reproduit toutes les capacités de notre cerveau


La société de technologie américaine Microsoft investira 1 milliard de dollars (900 millions d’euros) dans les années à venir dans le développement d’une machine reproduisant les capacités du cerveau humain dans le cloud.

Microsoft collaborera avec OpenAI, une initiative fondée il y a quatre ans par Sam Altman (président d’Y Combinator, notre photo de couverture), Elon Musk (Tesla) et Peter Thiel (PayPal), entre autres. Musk a quitté OpenAI entretemps. Il a été remplacé par Reid Hoffman, le fondateur du réseau d’affaires LinkedIn. Ce dernier est également devenu le principal bailleur de fonds de l’initiative.

Musk, mais aussi Stephen Hawking, décédé l’année dernière et une série de scientifiques et d’inventeurs, ont signé une lettre ouverte en 2015 avertissant que la création d’armes artificiellement intelligentes conduirait à une course aux armements. Ils craignent que l’humanité ne puisse plus contrôler l’intelligence artificielle. Cela pourrait finalement mener à l’extinction de la race humaine. 

La mission d’OpenAI est de développer une intelligence artificielle (IA) bénéfique pour l’humanité et capable d’égaler et de surpasser le niveau de l’être humain.

Microsoft et OpenAI collaboreront au développement d’une forme d’intelligence artificielle capable de gérer diverses tâches. d’accomplir un large éventail de tâches. C’est ce qu’on appelle Artificial General Intelligence (AGI, soit « Intelligence Générale Artificielle »). L’IA qui existe aujourd’hui est souvent spécialisée sur une chose : pensez à l’ordinateur DeepMind de Google, qui domine le jeu de société Go. Ou Boston Dynamics, qui permet aux robots d’effectuer des actions simples.

Satya Nadella
Getty Images

AGI veut résoudre des problèmes multidisciplinaires

OpenAI et Microsoft pensent qu’une intelligence artificielle générale peut être utilisée pour résoudre des problèmes multidisciplinaires. Ils ne pensent pas aux jeux, mais à de plus grands défis. Pensez au changement climatique ou à l’optimisation des soins de santé et de l’éducation. Mais il reste encore un long chemin à parcourir. La plupart des experts pensent que l’AGI ne sera pas opérationnelle avant quelques décennies, voire quelques siècles. D’autres pensent que cela ne se réalisera jamais. Mais cela n’empêche pas les géants de l’intelligence artificielle de cette époque (lire: Google, Facebook et Amazon) de tenter l’aventure.

Selon le CEO de Microsoft, Satya Nadella (photo ci-dessus), le projet AGI concerne l’intelligence artificielle d’aujourd’hui en tant qu’ordinateur quantique par rapport à un ordinateur ordinaire. Les premiers devront bientôt effectuer des calculs de manière exponentielle plus rapidement que les derniers. Les spécialistes appellent souvent l’ordinateur quantique « la solution à des problèmes majeurs tels que le changement climatique ».

fera appel à la division Azure de Microsoft, un réseau de centres de données qui offre des services de cloud computing. Ainsi, une partie de l’investissement incombe à l’entreprise

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s