Publié le 28 mai 2020 

Le confinement dû au Coronavirus a changé les modes de consommation des Français. L’usage d’internet pour les courses alimentaires, l’achat des produits de grande consommation et de mode est monté en flèche. Le retour dans les magasins physiques ne devrait pas effacer les nouveaux modes d’achat sur le web découverts par les Français. C’est l’analyse de l’institut d’études Kantar à partir des chiffres de vente entre le 23 mars et le 19 avril 2020.

source: https://www.larevuedudigital.com/achats-sur-internet-de-nouvelles-pratiques-qui-devraient-durer-dans-lalimentaire-et-la-mode/

Une croissance de 83% des ventes sur internet sur la période étudiée

En ce qui concerne l’alimentaire et les produits de grande consommation (PGC), les ventes sur internet sont en croissance de 83% sur la période étudiée par rapport à 2019. « Les Français ont privilégié les circuits les plus accessibles avec les magasins de proximité ou le online pour des raisons de sécurité sanitaire » explique Kantar. Un seuil symbolique a été franchi avec 10% des dépenses en produits de grande consommation faites sur internet. C’est quasiment 4 points de gagnés par rapport à 2019.

Le e-commerce alimentaire et en produits de grande consommation a recruté 2,4 millions de nouveaux clients

Le nombre de transactions sur internet a augmenté de 70%. « La crainte d’aller en magasin a permis à ces circuits [NDLR : e-commerce] de recruter 2,4 millions de nouveaux clients. Ils ne fréquentaient pas ces circuits 6 mois auparavant » s’enflamme l’institut. Le profil de ces nouveaux acheteurs est totalement atypique par rapport au profil moyen du online. Ils ont plus de 50 ans. « Ils n’avaient pas l’habitude d’acheter ainsi, et ils ont pu constater que c’est un mode d’achat très pratique. Ils sont ressortis très satisfaits de cette expérience d’achat. Donc, nul doute que la pratique va rester » affirme Kantar.

Les achats de nourriture ont explosé, à la fois via le Drive et la livraison à domicile. « On a vu émerger d’autres formes que l’on ne connaissait pas, comme les Drive fermés. C’est une aubaine pour ces circuits qui pourrait peut être rattraper leur retard par rapport à d’autres pays d’Europe. Et c’est une opportunité pour les distributeurs physiques. Ceux qui disposent aussi d’un bon réseau de magasins et qui peuvent fournir la demande en ligne parce que le e-commerce alimentaire c’est clairement le point faible d’Amazon » analyse Kantar.

Le Drive dynamise les ventes d’Intermarché et de Système U

Le Drive explique la dynamique de certaines enseignes de la grande distribution. Intermarché arrive en tête en termes de parts de marché. « La dynamique d’Intermarché s’explique pour 40% par la croissance de ses Drives, grâce à ses 1800 magasins accessibles en moins de 11 minutes, ce qui est le parc le plus dense de France »’ explique Kantar. Idem pour Système U, dont la croissance s’explique aussi grâce à ses Drives qui recrutent de nouveaux clients. A l’inverse, l’enseigne de discount Lidl recule légèrement. « On peut se poser la question pour Lidl du Drive. Est-ce que l’enseigne ne commet pas une erreur stratégique si elle s’obstine à tourner le dos à 10% du marché désormais » interroge Kantar.

« Les nouveaux shoppers sur internet sont très contents de l’expérience, donc ils vont être fidélisés« 

Malgré les incertitudes actuelles sur l’évolution des différents canaux de vente, Kantar considère le développement du online comme probable dans les mois à venir. « Nous sommes dans une période totalement inédite, mais ce qui est fort probable c’est que le online va s’installer encore dans la  population française. Les freins à l’essai de ceux qui n’avaient jamais testé ont été levés durant la période de confinement. Les nouveaux shoppers sont très contents de l’expérience, ils ont vu que c’était pratique, simple, donc ils vont être fidélisés » pense Kantar.

De même, en ce qui concerne la consommation de mode, le dé-confinement devrait s’accompagner d’un usage plus important du e-commerce, considère Kantar. « Malgré la réouverture des magasins et certains signaux positifs, nous misons sur une reprise très modérée du secteur et nous projetons de nouvelles habitudes de consommation susceptibles de redistribuer les cartes sur le marché de la mode pour les acteurs principaux » estime l’institut.

Deux Français sur trois n’ont pas acheté de mode durant 2 mois

Durant le confinement, 62% des Français n’ont rien dépensé en articles de mode qu’il s’agisse de vêtements, chaussures ou d’accessoires malgré la disponibilité de certains sites internet. En temps normal, seulement 20% des Français n’avaient pas acheté de textile sur une période de 2 mois entre mars et avril 2019.

« 12% des Français projettent d’acheter de la mode uniquement sur internet »

« Notre certitude est que le canal web est définitivement le gagnant de cette crise » déclare Kantar. Il y a eu 7,2 millions de Français acheteurs de textile sur internet pendant le confinement. Parmi eux, 1,3 million ont fait des achats de mode sur internet pour la première fois. « De plus, à la sortie du confinement, 12% des Français projetaient d’acheter de la mode uniquement sur internet. En temps normal, c’est seulement 3% des Français. C’est donc 4 fois plus de gens qui se projettent uniquement sur le web qu’avant le confinement » ajoute Kantar. La part de marché d’internet s’est envolée pour atteindre les 30% en mars 2020. C’est le double du mois précédent la crise.

Pour garder ces nouveaux clients exclusivement digitaux ou devenus multi-canaux, les acteurs de la mode vont devoir accélérer leur transformation numérique, recommande Kantar. Les enseignes devront mettre en place rapidement de nouveaux services. Cela a déjà commencé à se faire avec le développement du Click & Collect, les Drives piétons, les Drives parking, la réservation, etc. « C’est désormais une attente pour 17% des clients, contre 8% avant le confinement » conclut Kantar.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s